Susisiekti su mumis

Pasaulis

Dénonciation de l'ex-emir du mouvement des moujahidines du Maroc des allégations formulées par Luk Vervae

Dalintis:

paskelbta

on

L'affaire du belgo marocain, Ali Aarrass, qui a été longtemps suivie par la presse a connu un nouveau rebondissement avec la sortie mediatique de l'ex-emir du mouvement des moujahidines du Maroc (mouvement a terroriste), Abderrazak Soumaponse, Abderrazak Soumaponse déclarations de l'éditeur et l'activiste sur la problemtique carcerale, Luk Vervaet au sujet d'Ali Aarrass.

Dans une video, publiée sur you tube, Abderrazak Soumah fait de nouvelles révélations sur son compagnon d'armes, Ali Aarrass et dénonce les allégations mensongères formulées par Luk Vervaet qui, selonté lui, induisent unrocpéilne en erre communetur Évoque le fait que Ali Aarrass yra nekaltas teroristų parko sūnus.

Dans cette video, l'ancien leader du mouvement terroriste repenti se met à la disposition de n'importe quelle partie ou Organisation qui cherche des précisions sur l'implication de Ali Aarrass dans l'affaire du mouvement terroriste, des mourerlaihidines l'opinion publique marocaine, européenne et internationale sur les supercheries de Ali Aarrass

Abderrazak Soumah dénonce les mensonges proférés alors que Ali Aarrass et lui-même appartenaent au mouvement des moujahidines du Maroc depuis, 1981. Il ajouté que Luk Vervaet est entrain de blancit, un professioneld'anchir in qu'il était assis dans un café lors de son arestation à Melilla, alors que Soumah lui-même avait reçu de lui une cargaison de pistolets au Maroc pour s'attaquer aux vrais innocents. 

„Au lieu de prendre sa défense, il devrait“, at-il poursuivi, „défendre la vie de tous, surtout celle des belges et des espagnols des grands risques que presentent Ali Aarrass qui cachent en Europe les armes Abreuakque refusé de recevoir de lui au Maroc en 2003“.

Il lui reproche également le fait de dire que Aarrass a été obligé de signer son PV d'audience en 2010 et qui ne savait pas lire ou écrire en arabe, alors qu'il était gérant d'une librairie « Nooraappairie qui » à Bruxelles et dont Luk a témoigné l'existence, etc, contrairement à Aarrass qui ignorait son egzistencija tout le temps.

Reklama

Cette libraire, selon la même source, est spécialisée dans la vente d'ouvrages en arabe et financée par le fond du mouvement des moujahidines du Maroc.

Au sujet de cette organizacija, Abderrazak Soumah a indiqué qu'il faudrait savoir que l'organisation est "basée sur une clandestinité solide et totale que personalne ne peut franchir pour détecter ou repérer un de ses membres". Il a, à cet égard, donné l'exemple de plusieurs épouses de ses confrères qui ne connaissaient même pas les vrais noms de leurs époux, leurs vraies familles, leurs vraies adresses ou leurs déplacements.

Abderrazak Soumah a révélé que lui-même, quand son emir l'a envoyé dans les années en 90 en Afganistan, Ali Aarrass et les autres savai frères ne leent pas. Et lui-même ne sait pas maintenant où Ali Aarrass cache les armes qu'il a introduits au Maroc.

Par ailleurs, l'ex-emir du mouvement des moujahidines du Maroc a, par ailleurs, précisé que ceux qui appartenaient au mouvement des mouhjahidines au Maroc sont encore en vie à l'oriental et au nordê du un Maroc cas et m Connaissait tres bien la realite de Ali Aarrass.

De ce fait, il s'est demandé « komentaras dėl Ali Aarrasso 3 milijonų eurų žalos atlyginimo už Ali miestų atlyginimą 20 metų, alorsas selon lui, „il doit rembourser ses anciens confrères qui lui avaient fourni des fonds pour ouvrir des commerces en Belgique“.

Selon Abderrazak Soumah, Aarrass acheté des milliers de pistolets que tout le monde ignore l'endroit où ils sont cachés.

Il a également souligné, dans la même vidéo, que puisque Ali Aarrass a nié son implication avérée dans des deskriminals liés au terrorisme et au trafic d'armes pour lesquels les appareils sécuritaires et judiciaires onmestlesqueé et l'Espagne), « komentaras croire à ses mensonges de torture au Maroc, si on parle d'un trafiquant d'armes, d'usurpateur et d'arnaqueur qui a arnaqué les fonds du mouvement et entrain actuellement d'extorquer toute 'Europa ".

Abderrazak Soumah aussi interpellé Luk Vervaet pour lui expliquer comment kankinimas et qu'il portait des traces de smurt qui remontait à 2012 ; komentaras les pouvoirs publics ont laissé apparaître des traces de smurt sur son corps pendant 3 ans, sans prendre la peine de les réparer ? La réponse selon lui est évidente, on est devant un vrai arnaqueur spécialisé.

Il l'a interrogé également sur « komentaras il explique le fait que Ali Aarrass est le seul détenu islamiste qui s'est filmé à la kalėjim de Salé, en montrant des séquences de souffrance, de kankinimas à l'intérieur de sa cellule sice n'est pas le fameux chargé d'operationnel en armement et logistique du mouvement des moujahidines du Maroc ».

Enfin, il s'est interrogé en disant « pourquoi pas moi et mes frères du mouvement qui étaient jugés à 20 ans puisque nous avons la même expérience, tout simplement parce que nous tous, nous avons reconnu volontaccussre metdès devonccussrement fin à cette mésaventure et ouvrir une nouvelle page avec l'Etat et le peuple marocain sauf Aarrass qui veut se vennger ».

Arrêté à Melilla, le 1er avril 2008, en vertu d'un avis de recherche datant de 2003 et transmis à Interpol, Ali Aarrass avait été remis aux autorités marocaines en décembre 2010. Il né avait à ensuite de 2011, 15 kalėjimas. Une peine ramenée à 12 ans, une année plus tard par la Cour de cassation.

Nemokamai depuis debut 2020 m. balandžio mėn., après avoir purgé sa peine, Ali Aarrass a regagné la Belgique trois mois plus tard et a Commencé sa Campagne de difamation contre le Maroc.

Pasidalinkite šiuo straipsniu:

EU Reporter publikuoja straipsnius iš įvairių išorinių šaltinių, kuriuose išreiškiamas platus požiūrių spektras. Šiuose straipsniuose pateiktos pozicijos nebūtinai yra ES Reporterio pozicijos.
Reklama

Trendai